"Linxo Connect, la réaffirmation des ambitions de Linxo dans l'Open Banking"
Mylène Alvarez
16 mars 2022
Comment l’API Accounts améliore le parcours utilisateur d’octroi de crédit ?

Le secteur de l’octroi de crédit se transforme. Grâce à la seconde directive européenne sur les services de paiement (DSP2) qui permet à des acteurs tiers d’accéder, avec l’accord du client, aux données de transactions bancaires, les sociétés de crédit, désireuses d’améliorer l’expérience utilisateur, peuvent maintenant proposer des parcours largement simplifiés.

Concrètement, qu’est-ce qui change ?
Pour le demandeur comme pour l’organisme de crédit, la lourdeur administrative et la collecte laborieuse des divers documents est révolue. En quelques clics, la solution API Accounts  de Linxo Connect permet de synchroniser automatiquement et de manière sécurisée l’information nécessaire à l’analyse d’un dossier prospect.

Au-delà de la simplification du parcours pour l’ensemble des parties prenantes, ces avancées sont les prémices de changements profonds au sein du secteur.

Le parcours d’octroi de crédit dit traditionnel

Pour bien comprendre ce qu’apporte l’Open Banking dans le process d’octroi de crédit, partons du modèle existant. L’étude d’une demande de crédit est effectuée, le plus souvent, selon la méthode du « scoring ». Cette méthode consiste à étudier la demande de crédit selon un système de notation. Un score est attribué en fonction des informations contenues dans le dossier de l’emprunteur. Ce score permet d’évaluer les capacités de remboursement du demandeur, d’anticiper les potentiels profils à risque et ainsi déterminer l’acceptation du  crédit ou non.

Pour l’emprunteur, une première étape consiste à répondre à de nombreuses questions sur sa situation familiale, professionnelle et financière. Dans le volet financier, il devra justifier de ses revenus, ses charges et ses crédits. 

Le Code de la Consommation prévoit que le prêteur et l’emprunteur doivent remplir une fiche dite “de dialogue” (article L311-6). Cette fiche permet d’apprécier les besoins et la solvabilité de l’emprunteur. Cette dernière est remplie grâce à toutes les informations qui ont été fournies par le demandeur. 

Toutes les informations figurant dans la fiche doivent faire l’objet d’une déclaration certifiant sur l’honneur leur exactitude. La fiche doit être étayée par des pièces justificatives dont la liste est la suivante :

  • Justificatif du domicile de l’emprunteur ;
  • Justificatif du revenu ou des revenus ;
  • Justificatif de l’identité de l’emprunteur

Les banques et sociétés de crédit recueillent toutes ces informations. Si la démarche a pour objectif de sécuriser les octrois de crédit, elle demeure très lourde pour le demandeur. 

Simplifier et sécuriser le parcours d’octroi de crédit

Linxo Connect travaille, depuis plusieurs années, avec des entreprises comme Younited Credit ou Meilleurtaux à la mise en place d’une démarche automatisée et sécurisée  grâce à l’agrégation de données bancaires collectées via l’API Accounts, pour proposer une toute autre expérience à leurs clients.  

Les technologies Open Banking offrent cette simplicité et cette fluidité tant recherchée: le demandeur de crédit renseigne l’identifiant et le mot de passe de son compte bancaire principal. Il ne s’engage pas dans un long tunnel administratif. Le parcours est plus court, plus rapide et “sans prise de tête” comme en témoigne Charles Egly, CEO de Younited Credit. 

Dans le cas de Younited Credit, l’historique bancaire est récupéré sur 3 à 12 mois. L’accès à l’information est plus vaste et les données sont brutes. 

Les avantages sont nombreux :

  • Parcours simplifié pour l’emprunteur ;
  • Analyse plus fiable et plus fine côté organisme de crédit ;
  • Risques de fraude et de manipulation de la donnée largement réduits.

Dans un parcours traditionnel, la fraude s’avère être un vrai risque (fiches de paie truquées, pièces d’identité usurpées…). En revanche, le parcours Open Banking est complètement sécurisé, notamment de par la connexion et la synchronisation directe déployée par deux entités régulées.

De son côté, Guillaume Autier, CEO de Meilleurtaux parle d’une stratégie gagnant-gagnant : “En facilitant l’UX / le parcours client, nous augmentons la fiabilité des données […] Avec l’Open Banking, nous pouvons avoir dès le début du parcours des données exactes ! Qui d’entre nous est capable de dire, au centime près, le montant du capital restant dû ? Moi, je n’en suis pas capable. Et je pense que c’est le cas de beaucoup de gens. Avec l’Open Banking nous récupérons cette donnée au centime près et de façon extrêmement fiable.“

Aujourd’hui, nous pouvons nous attendre à ce que les avantages d’une telle solution, en termes de sécurisation et fluidification du parcours, séduisent toujours plus  d’acteurs et se généralisent sur le marché. 

La technologie Open Banking au service de l’innovation

La volonté croissante de mettre l’expérience utilisateur au centre des réflexions business, conjointement aux innovations technologiques, contribuent à l’émergence de nouveaux produits.

Prenons l’exemple du micro-crédit personnel. Ce produit existe depuis peu de temps contrairement au micro-crédit professionnel. Son développement et sa commercialisation ont été favorisés grâce aux technologies Open Banking. Les montants empruntés étant inférieurs à 1000 euros, les fournisseurs de services financiers ont dû simplifier le parcours et réduire les temps de réponse pour optimiser la rentabilité. De même côté emprunteur, un demandeur de crédit souhaitant effectuer un emprunt de faible montant ne souhaite pas entrer dans un parcours laborieux. Les solutions Open Banking ont su parfaitement répondre à ce cas d’usage.

Par ailleurs, l’Open Banking offre de nouvelles perspectives aux personnes qui recherchent à accéder au crédit et qui étaient, jusqu’à aujourd’hui, automatiquement éliminées des processus. Par exemple, pour obtenir un crédit immobilier ou un crédit conso, certains filtres excluent d’entrée de jeu les personnes hébergées à titre gratuit ou ayant des revenus non-réguliers comme certains freelance (qui ont augmenté de 92% en 10 ans ). Or, nous savons bien que ces conditions ne sont pas représentatives d’une seule et même réalité financière. La finesse d’analyse que permet l’agrégation des données bancaires a pour vertu de traiter les profils de manière beaucoup plus objective.

Les établissements financiers ont donc désormais, grâce à l’Open Banking, de nouvelles clés pour innover et pouvoir saisir les opportunités business qui s’offrent à eux. Les critères de scoring peuvent aujourd’hui évoluer et se baser sur les données réelles, plus justes, et plus fiables,  pour déterminer la solvabilité d’un emprunteur.

Prêt à démarrer l’aventure ?
Contactez-nous pour échanger sur le développement et l’implémentation de vos projets intégrant des solutions APIs et Custom. Notre équipe reste disponible et saura répondre au mieux à votre besoin.